NOBATEK/INEF4 lance son podcast – Le marteau dans l’oreille

A l’heure où verdit le bâtiment je t’écouterai…

Le marteau dans l’oreille est le premier podcast qui décrypte, avec des experts, les enjeux de la Transition énergétique et environnementale du bâtiment, pour un bâtiment plus beau et plus écolo !


Le premier épisode « Décret Tertiaire : de la responsabilité à l’engagement ? » est disponible

 

-40% en 2030, -50% en 2040 et enfin -60% en 2050 : telles sont les baisses de consommation énergétique imposées par le décret tertiaire issu de la loi Elan

Un objectif très ambitieux avec obligation de résultat qui bouscule le monde de la rénovation, maillon, clé de la transition énergétique. 

Comment passer de la prise de conscience à l’engagement ? 

Comment accompagner les maitres d’ouvrage pour atteindre ces performances dans le timing imparti ?

 

Puisque seuls on ne va pas forcément plus vite, mais qu’ensemble on va assurément plus loin Pauline Perdrix, thermicienne et experte en garantie de performance chez NOBATEK/INEF4 l’institut pour la transition énergétique du bâtiment et Cecil Egidio, Directeur associé de la société conseil ALGOE et responsable Secteur Immobilier, nous apportent leur éclairage 

Si le podcast vous a plu, n’hésitez pas à le partager, le commenter ou lui laisser 5 étoiles !

Privacy Preference Center

Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

Une erreur s'est produite. Merci de réessayer, ou de nous contacter à communication@nobatek.inef4.com

En validant votre inscription, vous acceptez l’utilisation de votre adresse e-mail afin de recevoir nos newsletters pour recevoir les invitations et les actualités de NOBATEK/INEF4. Conformément à notre Politique de Confidentialité, vous avez le droit de retirer votre consentement à tout moment et vous bénéficiez d’un droit d’accès, de rectification, d’effacement, d’opposition, de limitation du traitement et à la portabilité de vos données personnelles, ainsi que du droit de définir les directives relatives à leur gestion après votre décès. Vous pouvez exercer ces droits par email. Vous disposez également du droit d’introduire une réclamation auprès de la CNIL.